Comment prendre le paracétamol ?

Comment prendre le paracétamol ?

7 septembre 2018 0 Par Yannick Nedjai

 

Le fameux paracétamol. Cette molécule presque magique.

C’est le médicament le plus prescrit, commun et utilisé dans le monde !

 

Dafalgan et Doliprane

 

 

Il est vendu sous le nom de Doliprane®, Efferalgan®, Dafalgan® etc…

Dans mon premier article je vais donc essayer de vous résumer le pourquoi du comment nous l’utilisons et surtout les dangers de ce médicament.

Car oui nous ne l’oublions pas, comme tout médicament il y a des dangers réels et je pense que malheureusement beaucoup de personne ont banalisé ce médicament et ne sont pas conscient de l’effet que cela peut avoir sur l’organisme.

 

L’utilisation :

Le paracétamol est un antipyrétique (anti-fièvre) et un antalgique (antidouleur).

C’est un médicament de première intention pour des douleurs faibles à modéré.

Il n’a pas d’effet contre les inflammations contrairement à l’ibuprofène et l’aspirine.

Il est indiqué pour des douleurs telle que les maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures et règle douloureuses etc…

 

Posologie :

La prise indiquée :

  • Pour un adulte de plus de 50kg, 4G/24H en 4 prise espacé de 6h de préférence, 4h au moins.

Donc soit 1g par prise dose max

 

  • Pour un enfant 60mg/Kg/24H en 4 prise espacé de 6h de préférence, 4h au moins.

Soit par exemples pour un enfant de 25kg.     60×25= 1500/4= 375mg

Donc un sachet 4 fois par jours de Doliprane® 300 est amplement suffisant.

Attention : Il est vrai que la posologie maximale est de 4g mais il est préconisé de ne pas dépasser 3g par jour et de ne pas prolonger ce dosage au de-là de 5 jours.

 

Comment le prendre ?

Alors justement, une question qui revient souvent car on doute parfois de sa bonne prise !

  • Différente forme disponible

Comprimé, effervescent, suppositoire, sachet, gélules, sirop et intraveineux.

Chacun à leur avantage et désavantage.

Comme le sirop qui est très précis au niveau du dosage pour les enfants, sucré et facile à avaler. Les gélules qui masquent le goût ou encore le comprimé l’effervescent qui permet une action plus rapide.

Après peu importe la forme les effets seront les même. C’est surtout que cela doit être adapté au patient, et à la situation. Après chacun à c’est petite préférence.

  • En dehors ou pendant le repas ?

Le paracétamol a un avantage contrairement à certain médicament il peut être pris pendant et en dehors du repas. Mais à jeun le paracétamol serait plus toxique donc certain professionnel de santé préféré que cela soit pendant le repas car cela réduirait le risque d’une éventuelle toxicité ainsi qu’une inflammation gastro-entérite.

A prendre avec une boisson (eau, jus, lait etc.…), pas avec de l’alcool.

Les dangers !

Faites attention de ne pas accumuler plusieurs médicaments composés de paracétamol vous pourriez vite faire un surdosage sans vous rendre compte.

D’après une étude de l’université d’Edimbourg une surdose au paracétamol ne se remarque pas sur le moment mais dans long terme si vous faite plusieurs légères surdoses vous pouvez avec des graves lésions hépatiques.

  • Grossesse et allaitement

Les études actuellement disponibles n’ont mis aucune évidence sur un problème particulier pour la grossesse. Ni pour la mère, ni pour l’enfant. Il peut donc être pris ponctuellement contrairement aux anti-inflammatoire (ibuprofène, aspirine). Mais il est conseillé de prendre la dose minimale pour soulager la douleur et une utilisation la plus courte possible.

  • Contre-indication

En cas de maladie grave du foie.

Pour les personnes allergiques au paracétamol ou l’hypersensibilité. La raison particulière est dû à la présence de blé donc d’amidon.

Les gélules sont contre indiquées chez l’enfant de moins de 6ans qui pourrais faire une fausse route.

 

Petit Conseil 🙂 

Pour les lendemains de soirée difficile. Si vous vous réveillez avec la gueule de bois ne prenez pas de paracétamol. Votre foie est déjà surchargé pour éliminer les toxines accumuler par l’alcool. Buvez juste de l’eau.

Dernière chose que j’ai à vous dire avant de terminer cet article ne donnez pas du paracétamol à vos animaux ! Vous allez les rendre malade. Ces médicaments sont destinés aux humains.

 

J’aimerais ajouter que cet article ne se substitue en aucun cas à votre médecin ou autre professionnel de santé. En cas de problème n’hésitez surtout pas à consulter.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article et j’espère qu’il vous sera utile ?

A une prochaine pour de nouveaux conseils !